tricopigmentation

L’importance de la tricopigmentation pour les victimes de la calvitie

Réaliser une tricopigmentation du cuir chevelu est un travail de longue haleine. C’est pourtant une option constamment sollicitée par les victimes de perte de cheveux, notamment si la calvitie est déjà dans un état sévère. Il n’est donc plus question de se contenter de garder la tête dégarnie car la solution est là. Au lieu de se laisser décourager par un problème qui compte gâcher une bonne fois pour toute votre apparence, il suffit de passer en salon de beauté pour y remédier. Pour vous en convaincre, voici l’importance de la tricopigmentation.

Retrouver une tête normale malgré la chute de cheveux

La calvitie, ça peut se manifester par une perte minime au moment de se brosser les cheveux. Mais au fil du temps, une période qui peut être assez rapide, la progression de la maladie peut amener à un dégarnissement important de la tête. Ce qui est sûr, c’est que quand une victime arrive à ce stade, l’apparence est complètement modifiée. On porte donc comme premier argument le fait de pouvoir retrouver une tête similaire à celle d’avant. Effectivement, pour remédier aux conséquences visibles de la calvitie, l’utilisation de pigment peut être une solution de taille. L’idéal est de contacter une praticienne qui a suivi une formation en tricopigmentation et en a fait sa spécialité. La pigmentation des zones vides se déroule en quelques étapes mais en principe, l’objectif est de remplacer les cheveux perdus par des pigments dessinés de manière très structurée. Au moins, c’est un moyen d’en finir avec les zones de recul et les parties qui commencent à être clairsemées. Le temps de trouver un traitement capillaire efficace, la tricopigmentation éloigne les préjugés et les critiques. Cette technique de camouflage réussit toujours à redonner à la tête une apparence discrète en jouant avec les nuances.

Avoir sur la tête des semblants de cheveux

Comme vous pouvez le deviner, il serait impossible de tracer des longs traits pour imiter les cheveux de la tête sans afficher un résultat très artificiel. Avec la tricopigmentation, on essaie plutôt d’éliminer le contraste qui se forme quand une zone est dégarnie et quand on remarque facilement la couleur de la peau. La pratique consiste donc à trouver un pigment ayant la couleur des cheveux et à créer des pointillés pour combler et uniformiser la tête. Cette solution esthétique est notamment recommandée aux hommes victimes d’alopécie et dont le recul des cheveux est assez évident. Les autres cheveux qui n’ont pas encore chuté doivent d’abord être rasés et il suffira lors de la séance de faire des points avec des pigments pour imiter l’effet rasé. Ce travail peut être d’une complexité extrême car une petite zone peut demander des centaines de minuscules de points, sans parler des nano-trous à faire pour l’injection. La durée requise pour tout réaliser peut aussi varier de 15 minutes à plus d’une heure. En contrepartie, la tricopigmentation promet un résultat qu’on n’arrive à discerner qu’en regardant de très près.

Author: Damien