perdre du poids

Perdre du poids grâce au sport ?

Le sport est un élément essentiel de la perte de poids, mais il doit être utilisé correctement si vous voulez vraiment perdre du poids.

Il est bien connu que le sport aide à perdre les kilos superflus. Mais qu’est-ce que cela signifie vraiment ? Si la balance affiche 1 ou même 2 kilos en moins après un bon jogging, une séance sur le vélo elliptique ou une heure de vélo où vous avez fait de votre mieux, il s’agit malheureusement surtout d’eau perdue. Les graisses brûlées sont marginales. Parfois, l’athlète peut même prendre un peu de poids dans les deux jours qui suivent l’activité. Cependant, ne vous découragez pas, le sport reste un moyen efficace de perdre de la graisse.

 

L’endurance

Une activité d’endurance, même si elle est courte, comme un jogging d’une heure, vous fera perdre du poids immédiatement. Or, c’est essentiellement l’eau et les glucides que l’organisme va récupérer rapidement après quelques heures de récupération en adoptant une bonne hydratation et un ravitaillement adéquat. Si la quantité de graisse brûlée reste marginale sur une distance aussi courte, c’est surtout la répétition de l’activité qui, avec le temps, rentabilisera l’effort. Ainsi, les sports d’endurance qui durent dans le temps sont très efficaces pour perdre du poids, vous pouvez donc vous lancer sur un circuit de randonnée pour mincir.
Sur le court terme, et dans le cas particulier de la reprise d’un sport, d’un entraînement ou d’un changement de rythme important, le sportif peut même prendre un peu de poids. L’entraînement permet d’augmenter la masse musculaire et de constituer des réserves d’énergie.

 

Développement de la masse musculaire

Le sport développe les muscles. Les muscles sont plus lourds que la graisse. Après quelques séances d’entraînement, le gain de poids en muscle sera supérieur au poids perdu en graisse. Mais cette masse supplémentaire est bénéfique. Nous savons que les muscles ont besoin d’énergie pour fonctionner, même au repos. Plus vous avez de muscles, plus ils consomment d’énergie. En dehors d’une activité sportive soutenue, c’est-à-dire la plupart du temps, ces muscles vont principalement consommer des graisses. Ils contribuent donc à l’augmentation du métabolisme de base. Ce gain de masse musculaire augmente également la capacité de stockage du glycogène. Le sport brûle des calories. Selon l’intensité de l’effort, notre corps utilise plus ou moins de graisses. À haute intensité, on consomme principalement des glucides (voir notre article sur la façon de brûler les graisses superflues). Après une heure de jogging ou une heure de vélo, vous aurez brûlé principalement des sucres (entre 70 et 80% de l’énergie dépensée) et très peu de graisses. En considérant une grande dépense de 600 kilocalories, dont une part de 20 à 30% de graisses (entre 120 et 180 kcal), la masse grasse ne représente que 15 à 20 grammes en théorie (1 gramme de graisse représente 9 kilocalories). En pratique, ce chiffre peut être doublé car le métabolisme est encore plus élevé plusieurs heures après l’activité et notre corps continue à brûler des calories, y compris des graisses. Pour mincir plus efficacement, il faut aussi travailler sa nutrition, vous pouvez l’améliorer seul, ou avec un coach en nutrition.

A une intensité moindre, le même jogging ou la même marche rapide (même distance mais durée plus longue) vous permettra de consommer autant de calories mais d’utiliser plus de graisses, jusqu’à 70%, soit 45 grammes de graisses au maximum dans notre exemple. En revanche, le métabolisme après la course, qui est plus faible que dans le cas d’une sortie intensive, reviendra plus rapidement à la normale. Contrairement au jogging rapide, l’organisme puisera moins dans ses réserves après la course. Ainsi, la consommation de graisses sera presque la même que dans le cas d’une course intensive. L’activité sportive aide donc à brûler les graisses, mais en petites quantités. C’est avec le temps que l’on observe une réduction visible de la masse graisseuse. Les principales pertes observées immédiatement après une course sont essentiellement l’eau et les glucides, qui sont récupérés au point de ravitaillement. La consommation de graisses peut être optimisée par un exercice régulier et un régime alimentaire approprié.

Author: Damien